APES : Assemblée permanente de l'Economie Solidaire - Nors Pas de Calais Achetons résponsable
Vous êtes ici : > Nos actions> L’APES vous appuie> Par filière> Alimentation Etude Circuits alimentaires coopératifs et consommateurs

Etude Circuits alimentaires coopératifs et consommateurs


L’étude menée par l’APES sur l’alimentation, sortie en octobre 2010, est disponible ci-dessous en version numérique

Circuits alimentaires coopératifs et consommateurs

Cette étude a donné lieu à une rencontre-débat le 1er février 2011 au Près du Hem

Introduction

L’APES, tête de réseau des « Acteurs pour une Economie Solidaire » en Nord Pas de Calais, consacre une partie de son activité à mener une réflexion et des réponses solidaires aux besoins essentiels. Elle décide de consacrer
une action spécifique dès 2008 sur une alimentation de qualité accessible à tous.

L’économie solidaire attache une grande importance aux modes d’organisation permettant de répondre aux besoins de tous, notamment grâce à la démarche collective et équitable originale que ces modes ont développée.

Dans le domaine de l’alimentation, d’intéressantes initiatives de circuits de proximité alimentaire ou « circuits courts » et d’autres formes coopératives de production et de consommation commencent à se populariser.
Elles touchent une gamme de consommateurs toujours plus large et plus seulement des militants à l’avant-garde des alternatives de
consommation existant jusqu’alors.

Les phénomènes majeurs touchant l’alimentation, tels que la migration du monde rural en ville, la délocalisation des productions, et la poussée des pathologies liées aux déséquilibres alimentaires, dessinent un contexte alimentaire
préoccupant. On constate la place prépondérante des produits de l’agro-industrie dans l’alimentation des individus sur nos territoires. Pour répondre au triple enjeu du maintien d’une agriculture de proximité et respectueuse des ressources, du maintien de l’emploi local et enfin d’une demande qualitative de la part des
consommateurs, des initiatives de production/distribution en circuit court se mettent en place.

De plus, des initiatives d’autoproduction subsistent (dans notre région, les jardins ouvriers par exemple) ou se développent (nouvelles formes coopératives de production).

Il semble aujourd’hui que le raccourcissement de la chaîne du producteur au consommateur et la réappropriation collective du système alimentaire offrent l’opportunité de répondre aux dysfonctionnements du système.

Or, le développement de ces démarches ne sera envisageable qu’à partir du moment où celles-ci s’inscrivent en réponse à la volonté ou aux attentes des consommateurs.

Il nous a semblé d’abord primordial d’apprécier concrètement l’intérêt manifesté par les usagers de quatre circuits courts en Nord Pas de Calais. La présente étude consacre une large part au résultat de ce travail d’enquête. Ainsi, nous serons en mesure d’aborder les motivations, les changements, vécus et impacts.

Dans une seconde partie, nous proposons d’apporter un éclairage prospectif sur les circuits courts de proximité. Nous nous attacherons à ouvrir le débat sur quelques conditions nécessaires au développement y compris la question
de l’accessibilité pour tous.

Cette étude vous présente donc les circuits courts alimentaires coopératifs du point de vue du consommateur et du producteur.
Sommaire :

Introduction

Circuit-court de proximité : à la recherche d’un élan commun ?

  1. De quoi parle-t-on ?
  2. Un phénomène en forte croissance depuis 15 ans

- 1. étude

Méthodologie

  1. Recueillir le point de vue des consommateurs
  2. Quatre initiatives locales support de l’enquête
  3. Un panel équilibré de consommateurs dans l’enquête

Les résultats

Les centres d’intérêt des consommateurs

  1. La qualité des produits comme motivation première
  2. L’envie de manger local
  3. Les produits biologiques
  4. La démarche écologique
  5. Une attention pour celui qui produit
  6. La santé

Les changements

  1. Consommer autrement sans pénaliser son budget
  2. Changement dans les pratiques culinaires
  3. L’apprentissage sensoriel de la variété
  4. Réactions variées dans la famille
  5. Un changement de rythme : le panier prend du temps, mais il en offre !

Les vécus et impacts

  1. Une implication créatrice de lien social
  2. Participation aux temps collectifs
  3. Le sentiment d’implication dans une démarche collective
  4. Une relation directe avec la production : la rencontre du producteur ou la visite du lieu de production
  5. Paniers et savoir-faire culinaires
  6. Une stratégie de consommation multifacette
  7. D’abord des produits frais
  8. Consommation bio, locale
  9. La question du choix : la notion de choix remise en question
  10. Une consommation qui fait changer la vie !

- 2. perspectives et conditions de développement

  1. Maintenir une diversité d’initiative, une diversification des produits
  2. Producteur en circuit court de proximité, un métier nouveau à s’approprier
  3. Promouvoir la solidarité entre producteurs pour éviter une économie de misère.
  4. L’accessibilité
  5. Favoriser l’accès au foncier
  6. Intégration dans les politiques d’aménagement et de développement économique
  7. Une gouvernance qui privilégie l’approche territoriale

Conclusion

Annexes : 1 / Initiatives 2 / Bibliographie, Pour aller plus loin, Webographie 3 / Coordonnées des initiatives